S'assurer ponctuellement la collaboration d'experts pour mener à bien un projet

« T » est le PDG de son entreprise, il emploie un peu plus de 200 salariés dans une activité de second œuvre bâtiment. Son rayonnement dépasse la région où il est implanté sans pour autant intéresser tout le territoire national.

L’évolution de la demande le contraint à distinguer deux activités : le BtoB et le BtoC.  Le premier secteur lui apporte les volumes qui l’obligent à une productivité compétitive et à une qualité reconnue. Le second secteur, confié à des collaborateurs moins productifs mais particulièrement soigneux et ayant développé un bon relationnel assure des marges plus confortables.

Comme il ne peut pas lui-même manager les deux départements, il entend confier le second à son gendre qui est dans l’entreprise depuis 12 ans, c’est là qu’il a fait son apprentissage. Pour le conforter dans ce poste il lui propose de se faire accompagner par un conseil qui connaît bien le secteur d’activité et va le coacher pour renforcer son organisation, sa maîtrise des équipes et la tenue du niveau de qualité exigé dans l’entreprise.

Comme il se trouve que ce coach est consultant ITG, l’entreprise noue avec le groupe, par son intermédiaire une relation de confiance qui lui permet de faire appel à d’autres consultants (notamment, pour le dernier, dans le cadre d’un accompagnement du dialogue social) régulièrement.