Mettre en place un dispositif de conseil interne

Le groupe « F » souhaite mettre en place une entité de conseil interne. Son DRH a mené une enquête auprès de ceux de ses confrères qui ont abouti dans cette voie mais il n’est pas convaincu du fait de la disparité des modèles et des situations. 

Rencontré dans un cercle professionnel, il confie sa difficulté à l’un de nos dirigeants.

Son cahier des charges l’oblige à considérer plusieurs situations :

  • celle des managers dont l’activité est restructurée et qui sont en attente d’une nouvelle affectation
  • les experts bénéficiant d’une retraite progressive remplacés dans leur poste et qui restent à disposition du groupe
  • les cadres supérieurs mal intégrés dans une division faute d’une préparation suffisante
  • les spécialistes qui interviennent sur des situations occasionnelles particulièrement pointues que l’entreprise souhaite néanmoins retenir
  • les hauts potentiels entre deux postes dont on souhaite enrichir l’expérience en leur faisant vivre plusieurs missions dans le groupe.
  • Les rapatriés en attente d’une nouvelle mission à l’étranger ou d’un poste en France.

Six cas qui se répètent régulièrement auxquels le projet devra répondre.

ITG propose alors de créer une BU distincte qui reprend les contrats de travail des personnes et met en place une cellule de recherche de missions au sein du groupe. Rapidement les demandes se manifestent aidées en cela par l’implication du Directeur Général  qui communique sur l’intérêt du projet à chacun de ses déplacements dans les différents établissements du groupe.

Après un très court temps de rodage, les collaborateurs se voient proposer des missions régulièrement. Ils sont préparés et  formés par ITG puis, suivis par un coach sélectionné dans les équipes ITG suivant les besoins confirmés par le client, pour mener à bien leur première prestation.

Dans un premier temps, pour privilégier les aspects les plus sensibles du projet, ITG a proposé de gérer lui-même les aspects administratifs à distance avec son ERP et un correspondant de l’entreprise sur place qui fait le lien avec les experts et managers. Une fois le projet suffisamment développé, il est prévu de transférer au groupe les outils de gestion conçus par ITG de manière à lui apporter toute l’autonomie et la productivité voulues dans la conduite de cette affaire.